bois rond

Difficultés liées au terrain

Depuis plusieurs années, la technicité accrue de l’équipement forestier a entraîné une spécialisation continue du métier de bûcheron. Aujourd'hui, pour que ce métier soit rentable, les investissements sont très élevés. D'autant plus dans les régions montagneuses où l'accès à la resssoure est difficile: pente raides, mauvais entretien des pistes, débardage dangereux, etc. 

Petite ou grande quantité de production?

En effet, l’évolution des métiers de la forêt peut se comparer à l’évolution des métiers agricoles. La mécanisation et la segmentation des tâches ont conduit à une dépendance aux processus industriels à la défaveur d’une autonomie intellectuelle et matérielle. Résultat: il faut produire plus pour gagner plus!

 

Le prix du bois

Avec un prix moyen de 65€/stère (moyenne nationale du bois-bûche), le travail responsable, respectueux des humains et de la forêt est à peine assuré.

Cette faible rémunération s’explique par une proportion très importante (estimée à 80%) du bois de chauffage qui échapperait à l’économie déclarée et qui est vendu à des prix ne correspondant pas aux coûts réels. Cette économie souterraine entraîne une concurrence manifestement déloyale par rapport aux bûcherons qui sont formés et qui déclarent leur activité. 

tronc abattu

 Propriétaires privés, agriculteurs et jardiniers sont nombreux à se lancer dans l'abattage d'arbre. Le problème est que certain d'entre eux ne sont pas formés ou sont insoucieux de l'équilibre forestier qu'ils modifient.

Conséquences: ils abattent les arbres faciles d'accès, en pratiquant des coupes à blanc (coupes rases n’épargnant aucun arbre) contribuant à détruire la pérennité de la forêt. 

Leur bois bûche est vendu à des prix imbattables et désavantage les bûcherons attentifs à l'équilibre sylvicole.

Se chauffer au bois, c'est un choix! Mais à quel prix?
Aujourd’hui, peu de personnes prennent réellement conscience de la provenance du bois, mais les arbres ont une histoire qui mérite d’être connue, au même titre que ceux et celles qui oeuvrent à leur transformation.

 

Pour en savoir plus sur l'Ecogestion forestière à Eourres cliquez ici